Wind of change in Algeria

Google
 
Web algeria-reloaded.blogspot.com

mardi 30 janvier 2007

ZTE inaugure une académie à Alger

Une convention de partenariat pour la création d’une académie ZTE à l’ENPT a été signée hier à Alger entre l’Ecole nationale des postes et télécommunications (ENPT) et le fournisseur mondial majeur d’équipements de télécommunications et de solutions réseaux ZTE.

Ce partenariat permettra aux deux institutions de sceller de façon formelle leurs liens de coopération au profit du développement technologique au bénéfice des opérateurs nationaux et étrangers. L’objectif de la convention est la mise en œuvre des actions de formation dans le domaine des nouvelles technologies de télécommunications, notamment les technologies Wireless Local Loop (WLL), Code Division Multiple Access (CDMA), les communications mobiles GSM, les réseaux d’accès haut débit (ADSL) et les systèmes de transmission SDH. Ces équipements sont un don de ZTE au profit de l’ENPT pour des besoins de formation. Toutefois, ZTE peut les utiliser pour ses clients. Les locaux mis à la disposition se composent de trois salles pour l’installation du matériel, d’une salle de cours et d’un bureau. La diffusion du cours sera assurée par des spécialistes de la firme chinoise. Un ou deux enseignants leur seront associés à chaque session pour une prise en charge progressive de ces actions de formation. Cet événement permettra de valoriser la formation et l’apprentissage par l’intermédiaire de nombreuses démonstrations. Selon Outemzabet Rachid, directeur de l’ENPT, « ce partenariat vient répondre à des besoins exprimés par le secteur. Le type de formation actuel concerne les techniciens et ingénieurs qui travaillent dans des entreprises sur ces équipements. Les formations sont variables et de courte durée, généralement entre 3 et 15 jours en fonction de la technologie et du niveau qu’on veut donner. Il y a ceux qui interviennent juste pour la maintenance de premier degré et d’autres pour traiter les alarmes. On va former aussi les étudiants (travaux pratiques sur matériels réels) à partir de l’année prochaine ». Le ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication donne des orientations et définit une politique générale de formation. L’école, qui est un établissement public à caractère administratif (EPA), autonome dans la gestion, dispense des formations. Elle forme pour les secteurs des ministères des Finances, de l’industrie, la présidence de la République et pour les entreprises telles que Algérie Télécom, Algérie Poste et Sonelgaz. La demande est énorme et la mission est de mieux faire connaître les technologies de l’information et la communication dans leur globalité, aussi bien l’informatique, les réseaux, la téléinformatique, les télécommunications et même le management des technologies (projets, changements et qualité). Dans le cadre de sa politique d’ouverture, l’ENPT a déjà conclu des accords de partenariat avec Microsoft, Oracle et Cisco dont elle est érigée en académie régionale. Tout cela entre dans le cadre de la politique nationale d’appropriation des TIC. Les responsables de ZTE ont déjà exprimé leur volonté de participer activement à la réalisation du projet e-gov initié par le ministère. De même qu’il a été envisagé l’implantation de cette entreprise au cyberparc de Sidi Abdallah. ZTE mise sur un partenariat gagnant-gagnant pour s’imposer sur le marché algérien. Les Chinois ne se contentent pas de vendre des technologies. Ils s’impliquent également dans la gestion des réseaux. Le chiffre d’affaires moyen annuel de sa filiale est de 65 millions d’euros. Le secteur des télécommunications apparaît ainsi de plus en plus comme un terrain de prospection privilégié. Le chiffre d’affaires généré par la téléphonie mobile et fixe, à titre illustratif, tous opérateurs confondus, a atteint près de 300 milliards de dinars à fin 2006. ELWATAN

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home