Wind of change in Algeria

Google
 
Web algeria-reloaded.blogspot.com

mercredi 21 février 2007

Algérie Télécoms : Le nouveau annuaire téléphonique sera disponible en juin

En partenariat avec des entreprises nationales et étrangères, Algérie Télécoms mettra, bientôt, à la disposition de ses clients un annuaire téléphonique. C’est Ahmed Kahili, divisionnaire en marketing, qui l’a annoncé, hier, au cours d’une conférence de presse organisée au siège de la direction générale d’Algérie Télécoms.Le même intervenant a ajouté qu’un annuaire électronique sera diffusé sur le site d’Algérie Télécom, disponible pour tous les abonnés. M. Kahil promet de rendre accessible ce document au mois de juin avec la sortie des pages blanches. D’ailleurs, 24 conventions ont été déjà conclues avec différentes entreprises. Citons, à titre d’exemple, le contrat signé avec la société d’édition et de publicité Pages Maghreb en vue de la réalisation de deux annuaires téléphoniques. Le premier, intitulé Les pages blanches, sera destiné aux abonnés ordinaires d’Algérie Télécom, tandis que le second, appelé les pages du Maghreb, sera plus professionnel et sera destiné aux entreprises, aux artisans et autres métiers. L’annuaire couvrira dans un premier temps, selon l’intervenant, les régions d’Alger, de Blida, de Bouira, de Boumerdès, de Tipasa et de Tizi Ouzou. Il sera élargi progressivement aux autres régions du pays, notamment Oran au mois de septembre et Constantine et le sud d’Algérie en début décembre. L’annuaire sera offert gratuitement à tous ces utilisateurs, sauf aux opérateurs économiques. Ces derniers payeront 100 DA pour son acquisition. Voulant être plus explicite, M. Kahil a précisé que cette opération n’est pas un métier de base pour son entreprise. C’est, d’ailleurs, pour cette raison que des partenariats ont été nécessaires pour arriver à diffuser un annuaire «digne de l’attente de ces abonnés». Le projet, selon l’orateur, va combler le vide et rendre l’opération interactive pour les deux partenaires. A ce sujet, M. Kahil a déclaré : «Une régie publicitaire va rentabiliser cette opération». Et d’ajouter : «Nous mutualisons les moyens avec nos partenaires d’une façon complémentaire et d’une façon à rendre rentable l’opération pour Algérie Télécoms comme pour nos partenaires».En termes de chiffres, le conférencier a estimé que la réalisation de l’annuaire aurait coûté 10 milliards de centimes à Algérie Télécoms, si elle s’était engagée à la financer entièrement. C’est pour cette raison que l’entreprise a opté pour une autre solution afin de rendre l’opération bénéfique sur le plan financier. Rappelons que la publication du dernier annuaire remonte à 1995 et avait coûté 6 milliards de centimes. La charge financière avait été prise par les Pet T, aujourd’hui restructurée en deux entreprises, en l’occurrence Algérie Télécoms et Algérie Poste. Par ailleurs, M. Kahil a précisé que les opérateurs de la téléphonie mobile sont dans l’obligation de rendre disponible l’annuaire téléphonique, et ce en suivant le cahier des charges. M. Kahil a estimé que le temps qui leur a été consacré pour se familiariser avec l’environnement de la téléphonie mobile a été suffisant. Ainsi, tous les opérateurs sont obligés de faire connaître leurs abonnés, surtout qu’avec la nouvelle loi, ils ont une maîtrise de la vente des puces.En réponse à une question, M. Kahil a précisé que les abonnés ont le choix d’accepter ou refuser que leur numéro soit diffusé et dans les deux cas, ils n’auront rien à payer. Par ailleurs, le conférencier a souligné qu’Algérie Télécoms se porte financièrement bien, mettant fin à tout ce qu’a été diffusé dans certains journaux concernant la régression du chiffre d’affaires de l’entreprise publique. Selon ses déclarations, ce chiffre sera annoncé le 15 mars, tout en précisant qu’il n’est pas loin de celui enregistré l’an dernier. La nouvelle Republique

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home