Wind of change in Algeria

Google
 
Web algeria-reloaded.blogspot.com

lundi 12 février 2007

Après Emirati Télécom et France Télécom, MTC intéressée par la privatisation d’Algérie Télécom

La compagnie Koweitienne de télécommunications mobiles « MTC » a exprimé sa volonté d’entrer en compétition pour acheter une part du capital de la compagnie publique Algérie Télécom, que le gouvernement compte ouvrir au capital étranger dans le cadre du programme de privatisation.Selon des sources Koweitiennes, MTC étudie la possibilité d’achat d’une part de la compagnie Algérie Télécom, qui est considérée comme l’opérateur principal des réseaux fixes et portables et du service Internet en Algérie, en compagnie de l’opérateur Koweitien « Watania » et l’Egyptien « Orascom Télécom ».La compagnie Koweitienne vient d’achever un plan d’élargissement dans les marchés d’Afrique du Nord à travers sa compagnie internationale « Celtel », s’appuyant sur des opportunités de croissance dans le marché des télécommunications Algérien, qui sont prometteuses pour la compagnie par apport au niveau bas de la moyenne d’âge qui va de 18 à 20 ans. En plus de l’augmentation des taux d’intérêts et la hausse du niveau éducatif et professionnel.Les mêmes sources ont ajouté que MTC étudiait actuellement un groupe de normes artistiques importantes pour définir le choix d’achat, comme le prix de l’autorisation, les investissements requis pour le développement des services, réseaux et technologies.MTC est la troisième compagnie Arabe qui a annoncé son attention d’entrer en compétition pour acquérir une part d’Algérie Télécom, après Emirati Télécom et France Télécom. Le processus de privatisation de la compagnie a connu de nombreux reports pour des raisons que les autorités publiques ont refusées de révéler. Dernier report en date, l’année dernière, l’opération a été suspendue sans donner d’explications, sachant que le ministre de la poste et des technologies de l’information et de communication, Boudjemâa Haichour, a déclaré que le dossier se trouvait au niveau du Chef du Gouvernement pour qu’il soit étudier dans la réunion du Conseil du Gouvernement. ELKHABAR

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home