Wind of change in Algeria

Google
 
Web algeria-reloaded.blogspot.com

jeudi 8 février 2007

Société Générale Algérie
Le prêt à l’immobilier désormais disponible

Société Générale Algérie (SGA) a annoncé, hier à Alger, le lancement d’un nouveau produit bancaire pour financer les projets immobiliers de ses clients. Destiné au financement de l’acquisition de logement neuf ou ancien, de toute sorte de construction ou de travaux de rénovation, le prêt immobilier de SGA est aujourd’hui disponible dans tout son réseau d’agences.
Selon Joël Jarry, président du directoire de SGA, le prêt en question, dont le taux d’intérêt est de 6,5% par an, assure jusqu’à 80% du montant total de l’investissement, sans qu’il soit toutefois inférieur à 500 000 dinars. Le ratio maximum (charges/ressources) est fixé à 33%, la durée de remboursement oscille entre 15 et 20 ans et le délai de réponse de la demande ne dépasse pas une semaine. Depuis septembre dernier, un autre produit bancaire est venu étoffer les activités de la banque, à savoir le prêt étudiant, destiné aux étudiants de certaines grandes écoles qui ont signé une convention avec la banque en assurant le paiement des droits d’inscription remboursables sur 4 ou 5 ans, avec un taux d’intérêt de 5%. M. Jarry a indiqué également que depuis la commercialisation, il y a cinq ans déjà, du crédit auto, la banque a financé pas moins de 15 000 voitures. Il précisera à ce propos qu’au total, près de 30 000 clients ont déjà bénéficié de l’un des prêts que propose la banque. Présente en Algérie depuis mars 2000, Société Générale Algérie dispose à ce jour d’un réseau de 24 agences opérationnelles, tandis qu’une quinzaine d’autres sont en préparation ou en attente de l’agrément du Conseil de la monnaie et du crédit. D’ici fin 2007, selon les prévisions de M. Jarry se référant au plan de développement de la banque, le réseau de SGA sera constitué de 55 agences réparties sur l’ensemble du territoire national. A ce propos, le même responsable a tenu à préciser que la banque s’oriente désormais vers la spécialisation des agences, comme c’est le cas de celle de Dély Ibrahim à Alger qui est dédiée spécialement aux entreprises. Tout en refusant que son établissement soit qualifié de « banque élitiste », le premier responsable de SGA ne manquera pas de souligner que les clients de la banque sont aussi nombreux que variés, allant des grandes sociétés multinationales aux petites entreprises (PME-PMI), en passant par les petits professionnels et les particuliers. Ces clients, selon M. Jarry, sont généralement à la recherche de financement pour leurs projets d’investissement ou pour l’acquisition de mobilier, d’équipements et de véhicules. En matière de recrutement, la banque française, qui emploie actuellement 750 personnes, compte recruter encore 300 autres employés, notamment parmi les jeunes universitaires auxquels Société Générale s’engage à apporter toute la formation nécessaire. Les activités de mécénat et de sponsor ne sont pas du reste, en ce sens que SGA prévoit de parrainer plusieurs événements qui seront annoncés en temps opportun, souligne encore M. Jarry. Par ailleurs, à la question de savoir quel regard porte-t-il sur les mutations que connaît le secteur bancaire algérien, le responsable de SGA dira que « la place enregistre une grande avancée », bien que certains dysfonctionnements persistent encore. « La modernisation du secteur bancaire était un acte audacieux et cela a réussi », estime M. Jarry.
EL WATAN

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home