Wind of change in Algeria

Google
 
Web algeria-reloaded.blogspot.com

samedi 24 juin 2006

Algérie-Espagne: Accords pour le remboursement par anticipation de la dette

Des accords portant sur le remboursement par anticipation de la dette et la conversion d’une partie de celle-ci ont fait l’objet jeudi dernier, de plusieurs accords financiers signés entre l’Espagne et l’Algérie.
Les deux premiers accords, signés à Madrid, par le ministre des Finances, M. Medelci, et les présidents de la Compagnie espagnole d’assurances du crédit à l’exportation (CESCE) et de l’Institut du crédit officiel (ICO) englobent un montant de 690 millions de dollars, et sont relatifs au remboursement par anticipation de la dette algérienne auprès de l’Espagne, dont la date a été fixée au 30 juin prochain. Le troisième accord, signé par Mourad Medelci et le secrétaire d’Etat espagnol à l’économie, David Vegaras, concerne la conversion d’une partie de la dette en investissements portant sur 30 millions de dollars. Selon cet accord, les échéances de cette dette, au lieu d’être remboursées, seront versées dans un fonds domicilié à Alger. Ce fonds va permettre à un comité algéro-espagnol de sélectionner et de financer un certain nombre de projets qui seront réalisés en Algérie. Lors de sa visite en Espagne, M. Mourad Medelci a eu des entretiens avec le vice-président du gouvernement espagnol, ministre de l’Economie et des Finances, M. Pedro Solbes, qui ont porté sur l’état de la coopération entre les deux pays aux plans bilatéral, régional et méditerranéen. Le développement du partenariat dans la sphère financière, au niveau des banques, assurances et sociétés de capital risques, a été également examiné lors de ces entretiens. Dans ce contexte, M. Medelci a souligné, dans une déclaration à l’APS, que son homologue espagnol s’est engagé lors de cette rencontre à œuvrer au développement du partenariat financier. Le ministre espagnol de l’Economie et des Finances a, par ailleurs, accepté une invitation à effectuer une visite à Alger à la tête d’une délégation du secteur financier, a ajouté M. Medelci. Il a observé qu’au moment où l’Algérie procède à la restructuration et modernisation de son système financier, l’apport d’un partenaire tel que l’Espagne, qui a fait des progrès extrêmement importants dans son système financier, au point qu’il est considéré comme l’un des meilleurs systèmes européens, ne pourrait être que bénéfique pour notre pays.
Outre la signature des trois accords financiers précités, M. Medelci a participé hier à une rencontre de six ministres africains des Finances avec le directeur général du Fonds monétaire international (FMI), M. Rodrigo Rato. Les six ministres africains (Algérie, Afrique du Sud, Nigeria, Mozambique, Côte d’Ivoire et Gabon) forment un groupe mandaté, lors d’une réunion tenue à Washington, au printemps dernier, pour dialoguer avec le directeur du Fonds sur les réformes des structures de cette institution. L’objectif de ce groupe est de renforcer la représentation des pays africains au sein des organes de décision du FMI et de la Banque mondiale. «Les réformes du FMI doivent certainement prendre en compte le besoin des pays africains d’obtenir une représentation adéquate», a indiqué M. Rato hier, après avoir rencontré plusieurs représentants africains, au cours d’une réunion de préparation de l’Assemblée générale annuelle de Singapour en septembre.
Tout comme l’Asie, l’Afrique demande une plus grande représentation et une augmentation de ses droits de vote au sein du FMI. «En tant qu’Africains, nous avons deux sièges au conseil d’administration du FMI, l’un représente 24 pays et l’autre 21 pays», a déclaré le représentant de l’Afrique du Sud, Trevor Manuel. «Nous devons maintenant être capables de convaincre les autres pays, notamment ceux du G7 pour s’assurer que la taille de la représentation de l’Afrique ne diminue pas», a-t-il ajouté.
Rodrigo Rato doit présenter pendant l’Assemblée générale de Singapour des propositions de réforme du calcul des quotes-parts des Etats membres, qui détermineront leurs droits de vote au sein de l’exécutif. LA TRIBUNE

1 Comments:

  • je salut tous le monde trés bon articl d'ailleure je m'en suis inspiré de lui pour un travaile que j'ai remi

    By Anonymous Anonyme, at 19 septembre, 2007 11:44  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home