Wind of change in Algeria

Google
 
Web algeria-reloaded.blogspot.com

mardi 13 février 2007

Une délégation d’hommes d’affaires russes en visite dans l’ouest du pays

Intérêt pour plusieurs unités industrielles

«Les événements tragiques qu’a vécus l’Algérie et le manque d’informations sur ses réelles potentialités ont été des facteurs ayant retardé l’arrivée d’investisseurs russes en Algérie», a rapporté hier l’APS citant le président de la délégation d’hommes d’affaires russes qui séjourne actuellement dans la région ouest du pays.
Il a jouté que «la Russie qui a connu, tout comme l’Algérie, une période de transition de l’économie planifiée à l’économie libre, compte aujourd’hui des hommes d’affaires qui ont acquis un solide expérience et sont disposés à investir en Algérie, tout comme ils le font dans d’autres pays du monde, notamment de l’Europe de l’Est comme la Croatie et la Bulgarie».
Les propos de M. Youri Malikh traduisent on ne peut plus clairement, le vif intérêt des investisseurs russes au marché algérien qui ont d’ailleurs exprimé leur attrait pour certaines activités en Algérie au cours de cette visite dans la région. M. Malikh a pu constater que «l’Algérie recèle d’énormes opportunités d’investissement et possède de grandes possibilités de promotion de certains secteurs d’activité stratégiques, bénéfiques aussi bien à ses intérêts qu’à ceux de la Russie». Et parmi les secteurs identifiés et jugés bénéfiques par la délégation russe, essentiellement «ceux liés à l’industrie, l’agriculture et le tourisme», a précisé M. Malikh ajoutant que «tous les secteurs sont intéressants». Le responsable russe a pu aussi exprimer la volonté des investisseurs de son pays à participer au développement de l’activité «de certaines entreprises algériennes comme le centre de fabrication de bouteilles destinées au gaz butane, ou de mousse d’oxyde de carbone pour les extincteurs de Mascara», précise l’APS.
La même source rapporte l’intérêt de la délégation, composée de neuf hommes d’affaires et qui séjourne pour la première fois en Algérie, pour l’unité de jus de fruits de Mohammadia.
A noter, que la même délégation a pu visiter plusieurs unités industrielles de la wilaya de Mascara et a rencontré des opérateurs économiques de la région. M. Malikh a indiqué que les relations de partenariat entre l’Algérie et la Russie sont appelées à être consolidées davantage. Pour rappel, cette visite en Algérie succède à celle effectuée le 19 janvier dernier par le ministre russe de l’Industrie et de l’Energie. La tribune

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home