Wind of change in Algeria

Google
 
Web algeria-reloaded.blogspot.com

jeudi 1 mars 2007

Comment relancer l’Algérie ?

C'est pas évident, pourtant ça parait le moment ou jamais. Aujourdh'ui l’Algérie affiche une bonne santé financiere et tous les indicateurs sont au vert grace a cette manne pétrolière . Comme simple citoyen Algérien qui rêve d’une Algérie meilleur, je saisi cette tribune pour ouvrir un débat sérieux sur la meilleure façon d’utiliser l’argent accumulé dans les caisses de l’état pour relancer le pays, comme tout le monde le sait l’Algérie a maintenant pas moins de 80 Milliards de $ US de réserves de change.
Quelles sont les priorités ? ou faut-il injecter et comment ? Sachant qu’avec des d’élus corrompus et des opportunistes partout dans les rouages de l’état, il y a un risque majeur de dilapidation. Que pensez vous????

2 Comments:

  • A mon avis, pour relancer l’Algérie, avant tout il faut un diagnostic général du bled
    Mon diagnostic personnel du pays : je vois 3 faits marquants :

    l’incompétence à grande échelle
    l’impunité généralisée
    le désespoir du peuple

    Tout le monde le sait, le pays a connu une hémorragie , un vrai exode de sa matière grise, et le secteur de l’éducation est malade, et il faut reconnaître aussi qu’un ¼ de la population est analphabète et une grande partie de ceux qui avaient reçu un minimum d’éducation est mal formée et inculte, la preuve, regardez la télé et vous réaliser que 90% des Algériens ne savent même pas formuler une phrase correcte devant un micro, il y a un grand problème d’expression et de communication en Algérie. Et en l’absence des compétences tout le monde improvise au bled.

    Un Algerien//

    By Anonymous Anonyme, at 09 mars, 2007 15:06  

  • Donc je pense qu'il faut investir massivement dans les générations futures et essayer de recycler le maximum des jeunes d’aujourd’hui avec l’apprentissage et les stages de formations obligatoire mais surtout il faut miser et investir massivement dans les générations futures. Mais d’abord il faut ;
    • recycler le personnel de l’éducation ; mise à niveau des programmes ; généralisation de l’outil informatique et Internet ; création d’une base de données nationale des programme accessible a tout les enseignants actualisée et enrichie périodiquement.
    • Créer les conditions favorable au bonne éducation des enfants ; il faut mettre du cash, il faut qu’il devient inexcusable qu’un enfant en Algérie ne va pas à l’école. Il faut créer chez la génération future un sentiment de reconnaissance envers la nation (je dis bien la nation et pas l’état), l’élève doit être habiller (introduction de l’uniforme universel 3 s’il le faut «léger, et lourd pour l’hiver + tenue de sport » tout ça gratuit pour les pauvres pour gommer les disparités. Nourrie (cantines scolaires partout) ; Transporter (ramassage scolaire)….
    • Apprentissage de l’informatique dés le premier age ; favoriser l’anglais (car franchement on est devenu des victimes de cette francophonie, c’est plus un handicape qu’un atout) ; Evaluation en contrôle continue au lieu des exams ; Activités culturelles et sportives…
    • Introduction des cours de civilisation pour apprendre les bonnes manières ; Il faut apprendre au enfants comment s’exprimer, comment se comporter, la politesse… ce qu’il faut faire et ce qu’il faut pas faire, juste a titre d’exemple, habituer les enfants a brosser les dents (car franchement et malheureusement l’état de santé des dents des Algériens est catastrophique) je propose de distribuer des brosses et des tubes de dentifrice sur les élèves, et brossage obligatoire des dents avant de sortir des cantines.
    • Suivi psychologique et assistance sociale ; une assistante dans chaque école avec large autorité voir suivi jusqu'à la maison (en plus ça permet l’embauche de pas mal de diplômés de science psycho)

    Un Algerien//

    By Anonymous Anonyme, at 09 mars, 2007 15:17  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home