Wind of change in Algeria

Google
 
Web algeria-reloaded.blogspot.com

jeudi 20 juillet 2006

Arab Leasing Corporation: Lancement d’un emprunt obligataire

L’institution financière Arab Leasing Corporation (ALC) a réussi l’émission d’un emprunt obligataire institutionnel pour un montant de 3,65 milliards de dinars.

Hier, lors d’une séance d’adjudication organisée à l’hôtel El Aurassi d’Alger, le chef de file de l’opération, en l’occurrence la CNEP-Banque, a fait savoir que le montant total adjugé pour la première tranche de 5 ans était de 2,55 milliards de dinars, alors que celui de la deuxième tranche de 6 ans était de 1,1 milliard de dinars. Tout en exprimant sa satisfaction quant à la réussite de cette opération, le directeur général d’ALC, M. Trabelsi, a indiqué qu’il s’agit là de « la première sortie de l’institution sur le marché financier » et que le montant souscrit dénote de la confiance qu’accorde la place à l’ALC. Il y a lieu de rappeler à cet égard que Arab Leasing Corporation (ALC) est la première institution de leasing ou crédit-bail en Algérie. Elle détient plus de 50 % du marché et compte parmi ses actionnaires la CNEP-Banque, Arab Banking Corporation (ABC), The Arab Investment Company et la Société Financière Internationale (SFI). Tout en affirmant vouloir « être et rester le leader algérien dans le métier du leasing », ALC dit vouloir également « participer au mouvement de développement des agents économiques algériens en leur offrant de nouveaux outils de financement ». ELWATAN

3 Comments:

  • esperons tout simplement qu'un jour l'economie nationale soit a la hauteur et sorte du gouffre!

    Je ne suis pas tres fort en economie, mais je fas confiance au gens de mon pays.

    L'auteur du blog -Algerinouvelle-

    By Anonymous Anonyme, at 20 juillet, 2006 21:42  

  • Les choses avancent, mais trés doucement, cet emprunt obligataire n'est pas du tour signe de bonne croissance economique,ceci est un avis personnel,la situtation de ce pays avancera lorsque tout sera privatisé ( sauf pouvoirs publics bien entendu) et que l'Algerien travaille au meme rythme que les autres, que la politique economique du pays soit revue,et que l'etranger puisse venir mettre son Algerie sans soucis, comme c'est la cas en Tunisie ou au Maroc.

    By Anonymous Anonyme, at 29 janvier, 2007 20:21  

  • Les choses avancent, mais trés doucement, cet emprunt obligataire n'est pas du tour signe de bonne croissance economique,ceci est un avis personnel,la situtation de ce pays avancera lorsque tout sera privatisé ( sauf pouvoirs publics bien entendu) et que l'Algerien travaille au meme rythme que les autres, que la politique economique du pays soit revue,et que l'etranger puisse venir mettre son Algerie sans soucis, comme c'est la cas en Tunisie ou au Maroc.

    By Anonymous Anonyme, at 29 janvier, 2007 20:22  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home