Wind of change in Algeria

Google
 
Web algeria-reloaded.blogspot.com

mercredi 14 février 2007

Une année après l’incendie qui a touché l’unité
Condor inaugure une nouvelle usine

Le sinistre qui a ravagé, le 2 avril 2006, l’unité Condor, filiale du groupe Benhamadi, n’est qu’un mauvais souvenir.

La société a non seulement surmonté la difficile épreuve qui a failli mettre en péril des centaines de postes de travail et de lourds investissements mais a réalisé un bond qualitatif dans son business plan. En dépit de l’ampleur des dégâts (bâtiments, équipements et stocks endommagés), le défi a été relevé dans les délais. Mieux encore, Condor qui détient plus de 40% des parts du marché national dans la production de téléviseurs, se redéploie en tous points de vue. Le nouveau bâtiment s’étend désormais sur une superficie de 3800 m2 au lieu des 2000 m2 avant l’incendie. La production passe de 500 téléviseurs /jour à 800 pièces. L’acquisition de la nouvelle chaîne, complètement automatisée, et des robots d’insertion automatique pour la production de la carte mère des TV est à l’origine de l’augmentation de la production prise en charge par 400 agents. L’intégration qui a désormais atteint 80% a permis à Condor d’offrir un produit haut de gamme à un prix compétitif. La baisse du prix est de l’ordre de 20%. Condor, qui est l’unique fabricant de cartes numériques en Afrique, s’est allié avec Universal Instruments, une firme américaine, leader mondial dans l’équipement électronique : « Le choix d’Universal, un acteur incontournable dans les innovations technologiques, n’est pas fortuit. La technologie Universal permet à Condor d’accroître sa compétitivité à l’échelle internationale, d’autant qu’on compte à partir du mois de juin de l’année en cours lancer la production d’une nouvelle gamme de démodulateurs aux normes CE. La production qui atteindra annuellement 200 000 pièces se fera en partenariat avec une firme coréenne de renommée. Une bonne partie de la production sera exportée », souligne Abderrahmane Benhamadi, PDG du groupe Antar Trade qui précise : « Avec les nouveaux équipements acquis auprès d’Universal, le groupe est en mesure de produire une gamme complète de cartes mères pour différentes utilisations, allant de l’électronique grand public, à la téléphonie mobile, aux centraux téléphoniques, à l’équipement électronique des automobiles, voire à l’appareillage médical… ». La dynamique de croissance de Condor, qualifié par les spécialistes comme le nouveau dragon de l’industrie électronique, se renforcera dès le mois de mars de l’année en cours par l’inauguration d’une unité de réfrigérateurs, produisant 150 000 pièces /an. Cette nouvelle usine tournera, dans un premier temps, avec un effectif de 200 agents. Le nouveau site produira trois types de réfrigérateurs (350, 420 et 600 L) avec des modèles déposés propres à Condor qui diversifie ainsi son champ d’action. L’entrée en exploitation de l’unité précitée devrait, d’une part, renforcer la production nationale et réjouir, de l’autre, le consommateur qui aura ainsi l’embarras du choix avec en sus des prix compétitifs. Et pour se mettre au diapason des grandes sociétés, Condor qui vient de publier en janvier 2007 le numéro un de son magazine sera, avant la fin du mois courant, certifié ISO 9001 version 2000, décernée par l’organisme Afaq - Afnor International. Notons à toutes fins utiles que Condor est une filiale du groupe Benhamadi composé de quatre autres filiales, à savoir Polyben (fabricant de sacs tissés), Gerbior, une minoterie - semoulerie, la briquetterie Argilor et Gemac, spécialisée dans l’importation et la distribution des matériaux de construction.

Kamel Beniaiche-ELWATAN

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home