Wind of change in Algeria

Google
 
Web algeria-reloaded.blogspot.com

dimanche 30 avril 2006

Lancement de travaux de réalisation d’une nouvelle usine de produits pharmaceutiques

Alger, (AAI) - Un montant s’élevant à 35 millions de dollars US, et une assiette de terrain d’une superficie de 21 657 m2, ont été dégagés pour la réalisation d’un projet visant la mise sur pied de trois unités de production spécialisées dans la fabrication pharmaceutique, au niveau de la zone industrielle de la future nouvelle ville Sidi Abdallah lit-on dans la presse.
La pose de la première pierre pour la construction de cette usine a été faite, hier, par le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Amar Tou, en présence notamment du wali délégué de Zéralda.
Le président de Sebbah Invest Services (SIS), bureau d’études et de consultation qui accompagne le projet, a indiqué, selon le quotidien El Watan, que les travaux de réalisation de cette première phase ont été entamés de façon effective le 6 juillet 2005.
Actuellement, le taux d’avancement des travaux est, selon lui, cité par la même source, de 30 à 40%. Une enveloppe financière de l’ordre de 15 millions de dollars américains a été dégagée.
Ce financement, précise Sebbah, est à la charge, à parts égales, des deux entreprises jordaniennes à l’origine de la création de Al Arabia, à savoir la Société arabe pour la production pharmaceutique et la société Dar Al Daoua pour le développement et l’investissement.
L’entrée en production, au cours du premier trimestre de 2007, de Al Dar Al Arabia pour la fabrication de médicaments, à la nouvelle ville Sidi Abdallah (Alger), permettra, dans un premier temps, de créer pas moins de 165 postes d’emploi.
La deuxième et la troisième phases de ce projet vont générer, selon la même source, un peu plus de 500 autres postes dans les différentes catégories
Al Dar Al Arabia pour la fabrication de médicaments est une société par actions de droit algérien. Elle ambitionne de produire et de commercialiser ses médicaments en Algérie, dans les pays arabes, les pays africains limitrophes ainsi qu’en Europe. Société privée, fondée en 2004, rappelle la même source, le SIS active dans le domaine des services « offerts aux investisseurs et compagnies étrangères en quête de moyens pour leur faciliter l’accès au marché algérien prometteur et investir dans les secteurs d’activité de l’économie », ajoute El Watan.
La nouvelle usine produira toute une gamme de médicaments, notamment les génériques, « selon les normes internationales ».

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home